PORTAL*STUDYTRAVELS*COORDINATION LOCAL ACTIVITIES * BLOG NBE+  * médiatisation * SURVEY
Comprendre les peurs anciennes pour affronter ensemble les peurs du Présent


pour aller en bas de page




a file for R1
NBE+ Nuits Blanches  2015-2018
Building a common cultural Project

Click on the arrow to go back to the precedent page /  click on the moon to go to the main portal

 
Résultat de la sélection - LYCEE MAURICE RAVEL


mobilities R1 * C1C2 * R2 * C3 * C4 * R3 * R4 * C5 * R5

Abstracts from the evaluation report. Critics, observations and recommendations
were issued ;  the coordinators
discussed about during first meeting  R1

Relevance of the project/strategy : 28 (30)

La cohérence par rapport aux politiques de l'UE est soulignée.
Si le rôle donné à la Roumanie a été apprécié, parce qu'il s'agirait du partenaire le moins aguerri, la "très grand expérience" du coordinateur français est en fait très relative !

Recommandations concernant la production intellectuelle finale (le DVD) et le rôle central à donner à Cluj-Napoca.
Quality of the project design and implementation : 18 (30)
Le contrôle qualité semble opérationnel  pour la France, mais il n'est pas décrit ailleurs, ce qui nous est reproché.

Des recommandations sont formulées concernant la chronologie des événements, à préciser davantage, et le contrôle qualité, qui devrait relever  au moins en partie de la coordination française 

Mise en garde à propos de l'ambition du projet et interrogations sur la nature de la production intellectuelle envisagée par le partenaire Turc

Quality of the project team and the cooperation arrangements : 19 (20)
La coopération envisagée repose sur une identification des compétences correcte et une répartition des responsabilités impliquant la participation de tous. On encourage les partenaires à se tourner vers l'extérieur (insertion dans les programmes eTwinning, euroscola, etc.) et à faire un usage ponctuel et efficace des TICE.

Questionnement sur le  "noyau dur" que l'évaluateur paraît vouloir créer à partir d'un dispositif de sélection (contraire au principe mis en oeuvre en France) 
Impact and dissemination : 24,5 (30)
Le FESTIVAL aurait pu être plus finement présenté : son contenu, sa date, etc.
L'évènement de dissémination final ne serait en réalité qu'une réunion de travail comme les autres




back to the main portal


Parties du rapport reproduites ici en Noir

Commentaires à l'attention du candidat

Nous attirons votre attention sur le fait qu'il existe des inexactitudes dans le calcul des distances (Cezme est distante de >2 000 kms tant du partenaire français que du partenaire letton) et donc dans le montant de la subvention sollicitée au titre des transports et du soutien individuel.

On peut s'étonner du très petit nombre d'élèves turcs (2) participant à trois des échanges au regard du nombre d'enseignants (4). Rappelons qu'il s'agit d'un "échange de court terme entre groupes d'élèves", les élèves turcs seraient 2 face à 33 élèves issus des autres pays partenaires. Il nous apparaît que le projet favorise de fait une situation discriminatoire que nous ne saurions approuver. Nous conseillons au partenaire turc d'utiliser des fonds dédiés au soutien individuel ou à la mise en œuvre du projet pour augmenter le nombre d'élèves participant aux échanges en s'alignant sur les autres pays en même temps que nous proposons la réduction du nombre d'enseignants turcs (réduction des frais de transport et de soutien individuel). Nous conseillons au coordinateur que vous êtes de vous assurer de cette équité, notamment pour recentrer les objectifs sur les élèves.

Nous pensons que l'événement de dissémination en tant que résultat du projet est le FESTIVAL (O1 et non C5) même si vous l'avez insuffisamment décrit ; la présence des directeurs des établissements partenaires serait nécessaire et valorisante pour les élèves en représentation.

Ainsi, la réunion (déclarée par vous en tant que E1) qui est prévue au terme du projet pour travailler à la diffusion de la production intellectuelle finale et la pérennisation du partenariat n'est sans doute qu'une réunion transnationale supplémentaire (R5 selon votre propre codification, M selon l'outil de la Commission. Pourquoi avoir modifié les codes?).

Une consultation de l'ébauche du site http://nbeplus.franceserv.eu permet déjà de se faire une bonne idée de ce qu'il deviendra : les rubriques les plus importantes y figurent, d'un accès aisé et de manière intuitive. Cet outil de communication et de dissémination apparaît donc comme susceptible de répondre aux attentes et devrait permettre une bonne continuation du projet tel qu'il apparaît dans le présent formulaire de candidature.

Encore une fois, il s'agit d'un projet ambitieux, amené à s'adapter aux diverses difficultés dont toutes ne peuvent être préalablement répertoriées. Mais confiance est donnée aux différentes équipes de pilotage pour sa réalisation effective.





accès à un module de formation
 http://web.univ-ubs.fr/tice/erasmusplus/index.html


MAIN PORTAL
*INTERNATIONAL COORDINATION
STUDY TRAVELS
* LOCAL ACTIVITIES *


Projet subventionné - Subvention maximale accordée : 61 310 €

Résumé de l'évaluation de votre projet 89,5/100

Relevance of the project/strategy : 28

Le projet est intéressant et s'inscrit dans les objectifs des politiques de l'UE en matière d'éducation, de citoyenneté active et de résistance aux phénomènes d'abandon scolaire (absentéisme, retards en classe, provocations,...). Cinq partenaires sont concernés par ce projet, provenant de cinq pays différents. La grande majorité ayant déjà bénéficié d'au moins un programme européen. L'établissement français, qui a par ailleurs une très grande expérience des échanges internationaux, tient dans ce projet le rôle de moteur / initiateur. La proposition est susceptible de drainer des synergies pour autant que le DVD attendu pour la fin du projet, en tant que guide méthodologique d'accompagnement à la démarche, soit suffisamment pédagogique et professionnalisant. Le projet tient à donner un rôle central à l'établissement partenaire qui est le seul à ne pas encore posséder une expérience des programmes européens, le thème principal du travail envisagé correspondant à sa situation géographique.

Quality of the project design and implementation : 18

Le premier grand regret serait que vous n'ayez pas utilisé l'outil "project timetable" tel que demandé puisque votre outil aussi intéressant soit-il, présente quelques anomalies/manques:

- la chronologie des événements (dates de début et de fin) n'est plus synchronisée à partir de l'année scolaire 2

- il n'y a sur votre outil aucun repère sur tout ce qui concerne la gestion et la mise en œuvre du projet (rapports trimestriels, contrôles, réunions avec les gestionnaires au sein des établissements,...)

- compte tenu du nombre de journées évoquées, il aurait été important d'expliciter dans le corps du formulaire les items suivants "production d'enquêtes sur les créatures de la nuit et les cérémonies nocturnes -150 jours-", "production de textes et de réinterprétation -170 jours-", "répétitions et la mise en place des expositions, organisation du festival -120 jours-").

Nous aurions aimé comprendre pourquoi le documentaire sur les mythologies (confectionné par le partenaire turc) n'a pas été considéré comme une production intellectuelle d'autant qu'il devrait aboutir à des séminaires virtuels.

Le contrôle Qualité, s'il est décrit pour la France et semble opérationnel, est absent de toute justification pour les établissements partenaires. Il revient aussi au coordinateur de l'établissement porteur du projet de s'assurer de tous les moyens mis en œuvre, y compris chez les partenaires, pour assurer les dits contrôles. Cela devra véritablement être arrêté au cours de la 1ère réunion transnationale.

Par ailleurs, l'établissement qui n'a pas encore expérimenté de programme européen est mis en exergue dans un projet ambitieux et particulièrement novateur. Il est bien compris que la présentation du thème principal, à priori d'une approche difficile, s'avérera particulièrement enrichissante auprès des élèves une fois que le but leur sera présenté dans un langage se situant à leur niveau de compréhension.

La manière dont fonctionnera une machinerie à priori lourde consistant à faire travailler de concert cinq établissements de natures fondamentalement différentes apparaît de manière cohérente. La mise sur pied du pilotage et les préventions en garde-fous semblent avoir été mises en place de manière efficace. Encore une fois, cela s'avère particulièrement nécessaire au vu de la nature spécifique et très ambitieuse du projet.

Quality of the project team and the cooperation arrangements : 19

Le projet identifie concrètement les compétences dès les descriptions individuelles des établissements inscrits dans le partenariat NBE+.

La répartition des responsabilités et des tâches paraît témoigner d'une contribution active de tous et chacun. On aurait toutefois aimé en savoir un peu plus sur les critères de sélection du "noyau dur" des élèves qui participeront aux échanges entre groupes d'élèves. Au mérite ? Désavantagés ? Y aura-t-il un comité de sélection mis en place dans chaque établissement ? Une lettre de motivation pourrait être un exercice pédagogique en même temps qu'un exercice d'intéressement au-delà du seul voyage... Les élèves resteront-ils les mêmes d'un échange à un autre, au regard des travaux attendus?

De par leur expérience concernant les échanges européens et internationaux, et en tenant compte de leur investissement, la qualité des membres de l'équipe organisatrice semble aller de soi. Il est important de noter la bonne connaissance mutuelle de l'ensemble des établissements partenaires et des équipes investies dans chacun d'entre eux, et la bonne prise en compte des particularités respectives, qui sont très diverses.

Un élément qu'il faut prendre en compte : l'intervention à de nombreux degrés et l'utilisation à bon escient de partenaires et d'outils tournés vers l'extérieur (programme ETwinning, journées Euroscola, intervention de la DAREIC...)

Une utilisation extensive et appropriée des TICE, entre autres à des fins de visioconférence, devrait grandement faciliter la clarté des échanges, l’usage de la langue véhiculaire (principalement l'anglais) étant étayé par l'utilisation fréquente d'une autre langue.

Les différentes productions telles qu'elles sont présentées font apparaître un important travail préparatoire. Il semble qu'un aboutissement de qualité devrait en résulter.

Impact and dissemination : 24,5 (30)

Sans pour autant remettre en cause les bonnes intentions évidentes, certains aspects auraient mérité un traitement plus approfondi : par exemple, de quelle manière le projet en cours peut être évoqué pour parvenir à une orientation plus maîtrisée des élèves. Par ailleurs, la manière dont pourrait être intégrée la problématique du décrochage scolaire devrait faire l'objet d'une étude approfondie, que ne devrait semble-t-il pas permettre une "auto-évaluation" ou une enquête auprès des parents. Les difficultés économiques de certains élèves appartenant aux établissements partenaires sont bien évoquées, mais il n'est pour l'instant pas indiqué de quelle manière elles seront traitées, si ce n'est "la mesure de l'amélioration quantitative de l'orientation", exercice délicat à priori du domaine des CIO.

Les activités de dissémination apparaissent diversifiées, dans un souci de pérennité. Là encore, la diversité des établissements, les différentes approches et leur investissement tel qu'il semble apparaître semblent être une garantie pour une dissémination effective et durable.

En matière de diffusion, on aurait aimé en savoir un peu plus sur le festival lui-même (invitations, plan de communication, représentations, lieu,…).

Nous rappelons que le mois de l'Europe, en Aquitaine comme ailleurs, se déroule au mois de mai (or dans votre formulaire, vous le situez en avril et dans votre calendrier des activités, en juin. Nous vous proposons, d'une part, de revisiter votre agenda pour, d'autre part, vous mettre en cohérence dès que possible avec les organisateurs du "mois de l'Europe en Aquitaine" de manière à ne pas venir doubler une autre manifestation de proximité et par ailleurs, participer aux réunions de contextualisation sur votre territoire.

Une rapide consultation d'un autre programme régional "Aquitaine en scène" montre qu'il ne se passe pas grand’ chose (en termes d'activités scéniques) au Pays Basque sur la période d'avril à juin (exception faite du "Mai du Théâtre" à Hendaye au mois de mai). Un créneau à prendre ?